24/01/2018

Dictionnaire Amoureux de l'Humour Juif - Adam Biro

CVT_Dictionnaire-amoureux-de-lhumour-juif_5675.jpgLu et commenté par Georges

smilesmilesmile Un livre inclassable !  Il ne s'agit pas d'un florilège de l'humour juif, mais bien d'une approche de la judaïté sous le biais de l'humour. Et encore, cette judaïté circonscrite à l'Europe de l'Est, l'auteur étant de nationalité hongroise, émigré en France. Si l'humour est le sourire du désespoir, il est avant tout pour les Juifs, une autodérision qui ne respecte rien, même pas Auschwitz. L'auteur nous fait rencontrer Moïshe, tailleur à Budapest, le Docteur Levi, médecin à Odessa, ou Maurice, garçon de courses à Paris, mais aussi Kafka, Einstein ou Woody Allen. Je n'ai pas éprouvé ici le sentiment d'irritation que j'avais eu à la lecture du Dictionnaire Amoureux du Judaïsme de Jacques Attali, malgré le chapitre intitulé "Sommes-nous les meilleurs ?".  Et cela, peut-être, grâce au paravent qu'est le rire.

Pour terminer, deux "witz" :

Simon veut présenter sa future femme à sa mère. Il invite donc trois amies à déjeuner. "Maman, tu me diras, après le repas, quelle est la fille que je voudrais épouser". Une fois les filles parties, Simon interroge sa mère. "C'est la petite brune évidemment" dit-elle. - Mais comment l'as-tu deviné ? - Je l'ai immédiatement détestée.

Quelles sont les preuves irréfutables que Jésus était juif ? - Il a habité chez ses parents jusqu'à 30 ans; - Toute sa vie, il a été persuadé que sa mère était vierge; -Sa mère le prenait pour un Dieu; - D'une petit affaire familiale, il a fait une florissante entreprise multinationale.

Lu en janvier 2018

14:31 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire