28/11/2017

Le jour où j'ai appris à vivre -Laurent Gounelle

4189ys8CVGL._SX210_.jpgImaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.
C'est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie... 

smilesmile L'auteur nous fait vivre une prise de conscience de la vie ... et de la mort, avec comme conclusion que "Bien vivre, c'est se préparer à mourir sans regrets", et, pour y arriver, apprendre à se connaître et à analyser nos limites et à les accepter.  Mais aussi refuser d'être façonné dans un moule imposé par la société et qui ne nous correspond pas.  Si je suis un peu déçue par ce roman, c'est peut-être que j'en espérais plus ! En effet, il n'a pas été le déclencheur d'un changement de raisonnement et d'attitude en ce qui me concerne.

Lu en octobre/novembre 2017

16:33 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire