26/10/2017

Le Dernier Banquet - Jonathan Grimwood

9782253070207-001-T.jpegUn enfant crasseux mange des scarabées à côté d’un tas de fumier, il a cinq ans et ses parents sont morts. Il s’appelle Jean-Charles d’Aumout et c’est un noble sans le sou qui va connaître un destin exceptionnel.
Dans la France du XVIIIe siècle, l’orphelin devenu cadet à l’Académie militaire va, grâce à un mariage, grimper les échelons de la société. Soldat, diplomate, espion, amant : Aumout est tout cela à la fois.
Sa vie est remplie de passion et d’intrigues, mais cela ne lui suffit pas. Il n’a qu’une seule obsession : l’art culinaire qu’il porte à son paroxysme. Alors que la société agonise sous les coups de la Révolution, tel un alchimiste prêt à toutes les expériences, Aumout cherche le goût parfait, absolu. Mais en cuisine, pas plus qu’en politique, la perfection n’est de ce monde…

« Ce roman historique est un chef d’œuvre. » (The Times)

frown Vous l'aurez compris : je n'ai pas aimé ce récit, malgré l'avis du Times !! Pas mal de passages parlent de sexe dans un mode assez cru, et même si je ne suis pas bégueule, je trouve que ce n'est pas ce qui peut faire la beauté d'un récit.  Par ailleurs, la cuisine expérimentale du protagoniste est plus que déroutante, voire parfois dégoûtante. Quelques critiques osent une certaine comparaison avec Le Parfum de Suskind.  Pour moi, il n'arrive pas à sa cheville ! 

Lu en octobre 2017

16:10 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire