30/11/2016

En cas de forte chaleur - Maggie O'Farrell

41D9actse3L._SX301_BO1,204,203,200_.jpgJuillet 1976. Dans un Londres caniculaire, l'ambiance est lourde chez les Riordan. Robert, le père, disparaît sans prévenir et laisse sa femme, Gretta dans l'incompréhension. Réunis autour de leur mère, les enfants tentent de retisser des liens distendus et de comprendre. Et si sa disparition était la clé d'un mystère familial encore plus grand, protégé depuis de longues années ? Entre Londres, New-York et un village d'Irlande, Maggie O'Farrell dresse avec délicatesse et justesse le portrait d'une famille suffoquant sous le poids de la chaleur et des non-dits.

 smilesmile C'est le troisième roman de Maggie O'Farrell que je lis, et je n'en lirai pas d'autre avant un long moment.  L'écriture est toujours belle et fluide, mais je ne me suis pas sentie concernée par cette histoire familiale, les sentiments divers des différents protagonistes, leurs blessures de vie, les non-dits, et même par les flash-backs (que pourtant j'affectionne).  Et pour couronner le tout, le dénouement est vraiment rocambolesque.  Peut-être n'étais-je pas réceptive à ce genre de récit lorsque je l'ai lu.  Dommage !

Lu en octobre 2016

16:23 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.