21/03/2016

Opéras Mythiques - Elisabeth Brisson

9782340001442.jpgLu et commenté par Georges

frown Mis à part Frankenstein, le cinéma n'a créé aucun mythe.   Il magnifia de simples mortels, en fit des stars, presque des divinités.  Il ne s'agissait pas de représenter le sacré, mais de mettre le divin à notre portée.  Il en va tout autrement avec l'opéra qui reçu, lui, le pouvoir de brasser des idées éternelles et de les incarner en destins exemplaires.  J'espérais trouver dans cet ouvrage d'Elisabeth Brisson cette palpitation de vie, de destin, d'amour, de lâcheté qui font la grandeur de ce noble art.  Hélas, je n'ai découvert qu'un travail exemplaire et scientifique sur une douzaine d’œuvres.  Je suis en admiration face à l'érudition de l'auteure, mais n'ai pas besoin de connaître la composition idéale de l'orchestre pour représenter Don Giovanni ou Wozzeck.  Alors que mon attente était une sublimation d'"aficionado" pour cet art total, je n'y ai trouvé qu'une thèse de doctorat.

13:50 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.