02/11/2015

Les Eaux Troubles du Mojito - Philippe Delerm

eaux troubles.jpegGoûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse et aimer ça, contempler un enfant qui apprend à lire en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage...
"Est-ce qu’on est plus heureux? Oui, sûrement, peut-être. On a le temps de se poser la question. Sisyphe arrête de rouler sa pierre. Et puis on a le temps de la dissiper, comme ce petit nuage qui cachait le soleil et va finir par s’effacer, on aura encore une belle soirée."

Lu et commenté par Georges

SourireSourire Des pépites de vie ! Comme toujours chez Delerm, quelques phrases suffisent à nous plonger dans l'ambiance d'une salle de concert, à la terrasse d'un bistrot parisien, ou au feu rouge observant ses confrères automobilistes.  Et puis, il nous reste le souvenir sur les lèvres de ce goût ineffable du mojito, qui est à la fois opaque et transparent.

Lu en septembre 2015

 

16:49 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.