23/09/2015

Dictionnaire Amoureux des Dieux et des Déesses - Catherine Clément

9782259219747.gif"Dieu est mort ? Pas du tout. Et les dieux non plus. Outre la Grèce et Rome, j'ai choisi celles et ceux que je préférais dans les cinq continents, au Japon, en Sibérie, en Australie, aux îles Samoa, sans oublier quelques cruelles divinités Aztèques."

Lu et commenté par Georges

SourireSourire De A comme Adonaï, celui dont on ne prononce pas le nom, à Z comme Zeus, celui qui par deux fois est enceint, nous découvrons que la divinité est universelle.  Le sacrifice des enfants divins se retrouve dans des mythologies aussi diverses que celles du Népal, du Mexique, ou de la Grèce Antique.  Notre voyage de lecteur nous entraîne dans les plaines désertes de Sibérie, mais aussi dans la luxuriance des forêts amazoniennes.  Avec toujours des valeurs élémentaires, la fécondité, le pouvoir, la vengeance, rarement l'amour.  Les Dieux seraient-ils d'abord cruels ?  Peut-être sont-ils conformes à l'homme ?

Lu en août/septembre 2015

10:40 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.