23/09/2015

C'est ici que l'on se quitte - Jonathan Tropper

 9782264054029.jpgQu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père? Réponse: Passer les sept jours suivants enfermé avec sa propre famille de dingues...

Pour Judd, qui nage en pleine déprime, cette semaine de Shiv'ah pourrait être la pire de sa vie. Famille, Je vous hais! Heureusement, il y en au moins un qui n'est plus là pour voir ça...

SourireIncertain Comment qualifier un roman que l'on termine sans savoir si on a vraiment aimé ou pas ? Je n'ai pas trouvé ce récit vraiment drôle, contrairement à pas mal d'autres lecteurs dont j'ai eu l'occasion de lire les critiques.  Il ne m'a pas enthousiasmée, ni vraiment ennuyée, mais je trouve qu'il "en fait trop", trop de situations loufoques à mon gré.   Le style d'écriture est précis et incisif, ce qui m'a aidée malgré tout à passer un moment de lecture pas trop désagréable.

Lu en août 2015

10:39 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.