26/08/2015

Les Braises - Sandor Marai

9782253933786-001-T.jpgReconnu comme l’un des plus grands auteurs de la littérature hongroise et l’un des maîtres du roman européen, l’écrivain Sándor Márai (1900-1989) s’inscrit dans la lignée de Schnitzler, Zweig ou Musil. L’auteur des Révoltés, des Confessions d’un bourgeois ou de La Conversation de Bolzano n’a eu de cesse de témoigner d’un monde finissant, observant avec nostalgie une Europe mythique sur le point de s’éteindre. À travers la dramatique confrontation de deux hommes autrefois amis, Les Braises évoque cette inéluctable avancée du temps. Livre de l’amitié perdue et des amours impossibles, où les sentiments les plus violents couvent sous les cendres du passé, tableau de la monarchie austro-hongroise agonisante, ce superbe roman permet de redécouvrir un immense auteur dont l’œuvre fut interdite en Hongrie jusqu’en 1990.

SourireSourireSourire Quel beau roman sur les sentiments tellement contradictoires d'amitié et de haine entre ces deux hommes, vieillards au moment de leur dernière rencontre.  L'évocation de leur jeunesse nous fait d'abord vivre un amour tellement fort que rien ne semble pouvoir les séparer.  On découvre, au fil de la narration, que cette amitié qui semblait indissociable aux yeux de tous, a en fait toujours été à sens unique.  En cause, la différence de classe sociale très marquée à l'époque du récit, la pauvreté confrontée à la richesse, et la jalousie et l'envie que cela a pu engendrer.  Une très belle analyse des émotions conflictuelles, écrite de main de maître !

Lu en juillet 2015

14:41 Écrit par Arlette Driessens | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Comme tu t'en doutes, j'ai été "obligé" de lire du Sandor Marai, écrivain que je ne connaissais pas et qui m'a séduit par son style et par les sentiments qu'il fait si bien passer. Après "l'héritage d'Esther" un très beau roman, j'ai lu "Mémoires de Hongrie" dans lequel il évoque la vie à Budapest sous l'occupation nazie puis sous l'occupation russe, livre que j'ai eu l'occasion d'évoquer sur mon blog.
Un grand auteur trop méconnu à l'Ouest !!

Écrit par : Marcel | 28/08/2015

Répondre à ce commentaire

Ravie de savoir que tu as aimé! Je n'ai pas encore eu de retour de Rita à qui je l'avais offert en juin...

Écrit par : Micheline Decroupette | 06/09/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.